Évaluation du programme d’aide juridique

Annexe D: Différence entre les lignes directrices en matière d’admissibilité financière et les seuils de faible revenu

Tableau 1 : Pourcentage de différence entre les lignes directrices provinciales en matière d’admissibilité financière et les SFR* (année de référence 1992) (population : régions rurales)

Année 2001
Province CB AB2 MB ON3 QC4 SK5 6 ÎPÉ7 TNL8 TNO9 YK10
Taille
de
la
famille
1 7,7 % 6,3 % 7,0 % -17,4 % -13,9 % -8,6 % -2,1 % 8,4 % -54,2 % 108,5 % -
2 32,8 % 3,2 % 10,5 % 14,7 % -0,3 % -9,1 % 4,9 % 8,8 % -48,2 % 102,9 % -
3 24,5 % 12,9 % 14,9 % 6,4 % -3,9 % -21,2 % 2,4 % 10,1 % -55,4 % 105,5 % -
4 10,4 % 3,7 % 11,1 % -1,0 % -10,2 % -23,0 % -4,6 % 9,7 % -61,9 % 81,8 % -
5 6,9 % 4,8 % 12,4 % -3,1 % - -20,2 % -6,2 % - -64,3 % 86,5 % -
6 4,7 % 1,3 % 9,3 % - - -17,1 % -8,2 % - -66,0 % 78,2 % -
7+ 1,9 % 0,2 % 6,9 % - - -14,5 % -9,7 % - -66,6 % 82,0 % -
Année 20101
Province CB AB2 MB ON3 QC4 SK5 6 ÎPÉ7 TNL8 TNO9 YK10
Taille
de
la
famille
1 38,9 % 19,8 % -10,1 % -30,7 % -1,4 % -2,2 % -17,8 % 1,3 % -61,6 % 75,1 % 36,9 %
2 59,1 % 21,9 % -7,2 % -3,7 % 12,7 % - -11,9 % 1,7 % -56,5 % 70,4 % 44,7 %
3 63,9 % 39,3 % -3,5 % -10,7 % 1,3 % - -14,0 % 2,9 % -62,6 % 72,6 % 42,0 %
4 60,4 % 20,7 % -6,7 % -16,9 % -14,5 % -0,8 % -19,9 % 2,5 % -68,0 % 52,6 % 29,3 %
5 66,3 % 14,0 % -5,6 % -18,6 % - - -21,2 % 2,0 % -70,0 % 56,7 % 22,7 %
6 73,3 % 9,9 % -8,2 % - - - -22,9 % - -71,4 % 49,6 % 11,6 %
7+ 79,0 % - -10,3 % - - - -24,2 % - -72,0 % 52,9 % 2,6 %

Remarque : Pourcentages calculés [(Niveau de contribution le plus élevé selon la taille de la famille – SFR) / SFR] * 100

Tableau 2 :  Pourcentage de différence entre les lignes directrices provinciales en matière d’admissibilité financière et les SFR* (année de référence 1992) (30 000 habitants ou moins)

Année 2001
Province CB AB2 MB ON3 QC4 SK5 6 ÎPÉ7 TNL8 TNO9 YK10
Taille
de
la
famille
1 -5,9 % -6,6 % -5,9 % -27,4 % -24,8 % -20,1 % -14,0 % -4,8 % -60,0 % 82,2 % -
2 16,1 % -9,3 % -2,8 % 0,8 % -12,9 % -20,6 % -7,8 % -4,4 % -54,8 % 77,3 % -
3 8,8 % -0,8 % 1,0 % -6,5 % -16,0 % -31,2 % -10,0 % -3,2 % -61,0 % 79,6 % -
4 -3,5 % -8,9 % -2,4 % -13,0 % -21,5 % -32,7 % -16,2 % -3,5 % -66,7 % 58,8 % -
5 -6,6 % -7,9 % -1,2 % -14,8 % - -30,3 % -17,5 % - -68,8 % 63,0 % -
6 -8,5 % -11,0 % -3,9 % - - -27,5 % -19,3 % - -70,3 % 55,7 % -
7+ -11,0 % -11,9 % -6,1 % - - -25,3 % -20,7 % - -70,9 % 59,0 % -
Année 20101
Province CB AB2 MB ON3 QC4 SK5 6 ÎPÉ7 TNL8 TNO9 YK10
Taille
de
la
famille
1 21,4 % 4,7 % -21,0 % -39,1 % -13,9 % -14,5 % -27,8 % -11,0 % -66,4 % 53,0 % 19,7 %
2 39,0 % 6,5 % -18,4 % -15,3 % -1,5 % - -22,6 % -10,6 % -62,0 % 48,9 % 26,4 %
3 43,3 % 21,7 % -15,2 % -21,5 % -11,5 % - -24,4 % -9,6 % -67,3 % 50,8 % 24,1 %
4 40,1 % 5,5 % -18,0 % -26,9 % -25,3 % -13,4 % -29,6 % -9,9 % -72,1 % 33,4 % 13,0 %
5 45,3 % -0,4 % -17,0 % -28,5 % - - -30,7 % -10,4 % -73,8 % 36,9 % 7,2 %
6 51,4 % -4,0 % -19,3 % - - - -32,2 % - -75,1 % 30,8 % -2,5 %
7+ 56,4 % - -21,1 % - - - -33,4 % - -75,5 % 33,6 % -10,4 %

Remarque : Pourcentages calculés [(Niveau de contribution le plus élevé selon la taille de la famille – SFR) / SFR] * 100

Tableau 3 :  Pourcentage de différence entre les lignes directrices provinciales en matière d’admissibilité financière et les SFR* (année de référence 1992) (entre 30 000 et 99 999 habitants)

Année 2001
Province CB AB2 MB ON3 QC4 SK5 6 ÎPÉ7 TNL8 TNO9 YK10
Taille
de
la
famille
1 -15,6 % -14,5 % -13,9 % -33,6 % -32,6 % -28,4 % -21,3 % -12,8 % -64,1 % 63,3 % -
2 4,0 % -17,0 % -11,1 % -7,7 % -21,9 % -28,8 % -15,6 % -12,5 % -59,4 % 58,9 % -
3 -2,5 % -9,2 % -7,6 % -14,4 % -24,7 % -38,3 % -17,7 % -11,5 % -65,1 % 61,0 % -
4 -13,5 % -16,6 % -10,7 % -20,4 % -29,6 % -39,7 % -23,3 % -11,7 % -70,2 % 42,4 % -
5 -16,3 % -15,7 % -9,6 % - - -37,5 % -24,5 % - -72,0 % 46,1 % -
6 -18,0 % -18,5 % -12,1 % - - -35,0 % -26,1 % - -73,4 % 39,6 % -
7+ -20,2 % -19,4 % -14,0 % - - -33,0 % -27,4 % - -73,9 % 42,6 % -
Année 20101
Province CB AB2 MB ON3 QC4 SK5 6 ÎPÉ7 TNL8 TNO9 YK10
Taille
de
la
famille
1 8,8 % -6,1 % -27,7 % -44,2 % -22,8 % -23,4 % -33,9 % -18,5 % -69,9 % 37,1 % 7,3 %
2 24,6 % -4,5 % -25,4 % -22,5 % -11,7 % - -29,1 % -18,2 % -65,9 % 33,5 % 13,3 %
3 28,4 % 9,1 % -22,4 % -28,1 % -20,7 % - -30,9 % -17,3 % -70,7 % 35,2 % 11,2 %
4 25,6 % -5,5 % -25,0 % -33,1 % -33,0 % -22,3 % -35,6 % -17,5 % -75,0 % 19,5 % 1,3 %
5 30,2 % -10,7 % -24,1 % -34,6 % - - -36,6 % -18,0 % -76,5 % 22,7 % -3,9 %
6 35,7 % -13,9 % -26,2 % - - - -38,0 % - -77,6 % 17,2 % -12,6 %
7+ 40,2 % - -27,8 % - - - -39,0 % - -78,1 % 19,7 % -19,7 %

Remarque : Pourcentages calculés [(Niveau de contribution le plus élevé selon la taille de la famille – SFR) / SFR] * 100

Tableau 4 :  Pourcentage de différence entre les lignes directrices provinciales en matière d’admissibilité financière et les SFR* (année de référence 1992) (entre 100 000 et 499 999 habitants)

Année 2001
Province CB AB2 MB ON3 QC4 SK5 6 ÎPÉ7 TNL8 TNO9 YK10
Taille
de
la
famille
1 -16,7 % -15,1 % -14,5 % -34,0 % -33,4 % -29,3 % -21,8 % -13,4 % -64,6 % 61,3 % -
2 2,8 % -17,5 % -11,7 % -8,3 % -22,9 % -29,7 % -16,1 % -13,0 % -59,9 % 56,9 % -
3 -3,7 % -9,8 % -8,2 % -15,0 % -25,7 % -39,1 % -18,2 % -12,0 % -65,5 % 59,0 % -
4 -14,6 % -17,1 % -11,2 % -20,9 % -30,5 % -40,4 % -23,8 % -12,3 % -70,5 % 40,6 % -
5 -17,3 % -16,2 % -10,1 % -22,5 % - -38,3 % -25,0 % - -72,4 % 44,3 % -
6 -19,0 % -19,0 % -12,6 % - - -35,8 % -26,6 % - -73,7 % 37,8 % -
7+ -21,2 % -19,9 % -14,6 % - - -33,9 % -27,9 % - -74,2 % 40,8 % -
Année 20101
Province CB AB2 MB ON3 QC4 SK5 6 ÎPÉ7 TNL8 TNO9 YK10
Taille
de
la
famille
1 7,4 % -7,3 % -28,2 % -44,6 % -23,8 % -24,3 % -34,3 % -19,0 % -70,3 % 35,4 % 5,9 %
2 23,1 % -5,7 % -25,8 % -23,0 % -12,8 % - -29,6 % -18,7 % -66,4 % 31,8 % 11,9 %
3 26,8 % 7,8 % -22,9 % -28,6 % -21,7 % - -31,3 % -17,8 % -71,0 % 33,5 % 9,8 %
4 24,1 % -6,6 % -25,4 % -33,5 % -33,9 % -23,3 % -36,0 % -18,0 % -75,3 % 18,0 % 0,0 %
5 28,6 % -11,9 % -24,5 % -35,0 % - - -37,0 % -18,5 % -76,8 % 21,2 % -5,1 %
6 34,0 % -15,0 % -26,6 % - - - -38,3 % - -77,9 % 15,8 % -13,7 %
7+ 38,5 % - -28,3 % - - - -39,4 % - -78,3 % 18,2 % -20,7 %

Remarque : Pourcentages calculés [(Niveau de contribution le plus élevé selon la taille de la famille – SFR) / SFR] * 100

Tableau 5 :  Pourcentage de différence entre les lignes directrices provinciales en matière d’admissibilité financière et les SFR* (année de référence 1992) (500 000 habitants et plus)

Année 2001
Province CB AB2 MB ON3 QC4 SK5 6 ÎPÉ7 TNL8 TNO9 YK10
Taille
de
la
famille
1 -29,5 % -26,9 % -26,3 % -43,2 % -43,7 % -40,2 % -32,6 % -25,4 % -70,1 % 36,4 % -
2 -13,1 % -29,0 % -23,9 % -21,0 % -34,8 % -40,5 % -27,8 % -25,1 % -66,1 % 32,7 % -
3 -18,5 % -22,3 % -20,9 % -26,8 % -37,2 % -48,5 % -29,5 % -24,2 % -70,8 % 34,4 % -
4 -27,8 % -28,6 % -23,5 % -31,8 % -41,2 % -49,6 % -34,3 % -24,5 % -75,1 % 18,9 % -
5 -30,1 % -27,8 % -22,6 % -33,3 % - -47,8 % -35,4 % - -76,6 % 22,0 % -
6 -31,5 % -30,3 % -24,7 % - - -45,7 % -36,8 % - -77,8 % 16,6 % -
7+ -33,3 % -31,0 % -26,4 % - - -44,1 % -37,9 % - -78,2 % 19,1 % -
Année 20101
Province CB AB2 MB ON3 QC4 SK5 6 ÎPÉ7 TNL8 TNO9 YK10
Taille
de
la
famille
1 -9,1 % -21,6 % -38,1 % -52,3 % -35,5 % -36,0 % -43,4 % -30,3 % -74,9 % 14,5 % -10,4 %
2 4,1 % -20,3 % -36,1 % -33,7 % -26,3 % - -39,3 % -30,0 % -71,6 % 11,5 % -5,4 %
3 7,2 % -8,9 % -33,6 % -38,5 % -33,8 % - -40,8 % -29,2 % -75,5 % 12,9 % -7,1 %
4 4,9 % -21,0 % -35,8 % -42,8 % -44,1 % -35,1 % -44,9 % -29,4 % -79,1 % -0,2 % -15,4 %
5 8,8 % -25,5 % -35,0 % -44,0 % - - -45,8 % -29,8 % -80,4 % 2,5 % -19,8 %
6 13,4 % -28,1 % -36,8 % - - - -46,9 % - -81,3 % -2,1 % -27,0 %
7+ 17,1 % - -38,2 % - - - -47,8 % - -81,7 % 0,0 % -32,9 %

Remarque : Pourcentages calculés [(Niveau de contribution le plus élevé selon la taille de la famille – SFR) / SFR] * 100

  • * Les données de la CB, de la SK, du QC, de TNL, des TNO et du YK ont été comparées aux SFR après impôt; les données du MB, de l’ON, de la NÉ et de l’ÎPÉ ont été comparées aux SFR avant impôt; les données de l’AB ont été comparées aux SFR avant impôt en 2001 et aux SFR après impôt en 2010.
  • 1Les SFR de 2010 n’étaient pas connus, c’est pourquoi ils ont été calculés comme suit : SFR2010 = SFR1992 x IPC2010 / IPC1992 (Source : Statistique Canada. [2010]. Seuils de faible revenu. Données extraites le 24 février 2011, à partir de la page Web suivante : http://www.statcan.gc.ca/pub/75f0002m/2010005/lico-sfr-fra.htm).
  • 2Pour 2010, les lignes directrices en matière d’admissibilité financière visaient des familles de 1 à 6 personnes et plus.
  • 3Pour 2001, les lignes directrices en matière d’admissibilité financière visaient des familles de 1 à 5 personnes et plus. Pour 2010, les lignes directrices en matière d’admissibilité financière visaient des familles de 1 à 5 personnes et plus.
  • 4Le Québec établit ses lignes directrices en matière d’admissibilité en fonction de familles monoparentales ou biparentales. La ligne directrice financière la plus élevée a été choisie dans chaque cas, c’est-à-dire la ligne directrice concernant une famille biparentale, quelle que soit la taille de la famille. Les données variaient de 1 adulte et 0 enfant à 2 adultes et 2 enfants ou plus.
  • 5Pour 2001, les lignes directrices visaient les familles monoparentales et biparentales ayant des enfants. Les familles de 2 enfants ont été choisies aux fins du calcul. Les familles variaient de personnes célibataires à des familles comptant 8 enfants. Seules les familles formées de 1 et de 4 personnes étaient visées en 2010.
  • 6La Nouvelle-Écosse établit ses lignes directrices en matière d’admissibilité en fonction des familles monoparentales ou biparentales. La ligne directrice la plus élevée a été choisie pour chaque calcul, c’est-à-dire la ligne directrice concernant une famille biparentale, quelle que soit la taille de la famille.
  • 7Les lignes directrices en matière d’admissibilité financière visaient des familles de 1 à 4 personnes en 2001 et des familles de 1 à 5 personnes en 2010.
  • 8Terre-Neuve-et-Labrador établit ses lignes directrices en matière d’admissibilité en fonction des familles monoparentales ou biparentales. La ligne directrice financière la plus élevée a été choisie dans chaque cas, c’est-à-dire la ligne directrice concernant une famille biparentale, quelle que soit la taille de la famille. Les données variaient de 1 adulte et 0 enfant à 2 adultes et 6 enfants ou plus.
  • 9Les Territoires du Nord-Ouest établissent leurs lignes directrices en matière d’admissibilité financière en fonction de la zone. Le niveau moyen a été choisi (zone 5).
  • 10Le Yukon établit ses lignes directrices en matière d’admissibilité en fonction des familles monoparentales ou biparentales. La ligne directrice financière la plus élevée a été choisie dans chaque cas, c’est-à-dire la ligne directrice concernant une famille biparentale, quelle que soit la taille de la famille. Les lignes directrices en matière d’admissibilité financière pour 2001 n’étaient pas disponibles pour le Yukon.

Source pour les SFR : Statistique Canada. (2010). Seuils de faible revenu (base de 1992) avant impôt. Données extraites le 24 février 2011, à partir de la page suivante : http://www.statcan.gc.ca/pub/75f0002m/2010005/tbl/tbl02-fra.htm

Date de modification :